"La vie des morts consiste à survivre dans l'esprit des vivants" - Cicéron

 

de la Présidente

Madame Lucette Jovino-dʼHalluin

 

Décembre 2017

Notre association est plus que centenaire et n’a aucune ride. Si elle perdure c’est grâce aux adhérents, aux membres bénévoles qui nous ont précédés et à ceux qui, aujourd’hui ne cessent de faire connaitre les avantages de la crémation aussi bien que l’éthique de notre mouvement.

Plus de 179 crématoriums dont 5 en Outre-Mer se sont développés depuis la création du Père Lachaise à l’initiative de notre association.

La crémation au 21ème siècle n’est plus un épiphénomène car aujourd’hui plus de 45% des Français y sont favorables.

Dans le cadre des statuts, il nous appartient de faire évoluer la réglementation, non seulement dans le respect de l’environnement, mais également des convictions philosophiques et du respect des défunts.

Actuellement l’association a été appelée à répondre aux inquiétudes de familles qui nous ont fait part de leurs doutes quant à l’authenticité des cendres contenues dans l’urne après la crémation.

Cette inquiétude nous interpelle , aussi, dans le cadre de la loi de 2008 nous avons attiré l’attention par courrier adressé au Sénateur SUEUR en suggérant quelques propositions afin que des mesures législatives puissent être prises pour dissiper tout éventuel doute sur l’origine des cendres contenues dans l’urne cinéraire. Nous espérons obtenir une réponse à ce courrier.

Bonne fêtes de fin d’année
La Présidente : Lucette JOVINO

Notre association est plus que centenaire et n’a aucune ride. Si elle perdure c’est grâce aux adhérents, aux membres bénévoles qui nous ont précédés et à ceux qui, aujourd’hui ne cessent de faire connaitre les avantages de la crémation aussi bien que l’éthique de notre mouvement.

Plus de 179 crématoriums dont 5 en Outre-Mer se sont développés depuis la création du Père Lachaise à l’initiative de notre association.

La crémation au 21ème siècle n’est plus un épiphénomène car aujourd’hui plus de 45% des Français y sont favorables.

Dans le cadre des statuts, il nous appartient de faire évoluer la réglementation, non seulement dans le respect de l’environnement, mais également des convictions philosophiques et du respect des défunts.

Actuellement l’association a été appelée à répondre aux inquiétudes de familles qui nous ont fait part de leurs doutes quant à l’authenticité des cendres contenues dans l’urne après la crémation.

Cette inquiètude nous interpelle , aussi, dans le cadre de la loi de 2008 nous avons attiré l’attention par courrier adressé au Sénateur SUEUR en suggérant quelques propositions afin que des mesures législatives puissent être prises pour dissiper tout éventuel doute sur l’origine des cendres contenues dans l’urne cinéraire. Nous espérons obtenir une réponse à ce courrier.

Bonne fêtes de fin d’année
La Présidente : Lucette JOVINO